Au Conseil national

Lena Lio

 Prenons le contrôle!

Au Conseil

national

Lena Lio

Prenons le contrôle!

Pourquoi je suis candidate

 

Peu de Suisses se rendent compte que notre pays est merveilleux. Je le dis avec d’autant plus de conviction que j’ai été accueillie par la Suisse dans les années 1990, après avoir vécu une première vie dans la diplomatie chinoise.

Aujourd’hui, je suis uniquement détentrice de la nationalité suisse et j’ai pu voir grandir ma famille et se développer mes activités.

Je mesure donc à leur juste valeur la grandeur et la dignité de notre pays, raisons pour lesquelles je veux les préserver et les valoriser.

« Le roseau plie, mais ne rompt pas »

– Lena lio

mes priorités

Vivre dignement

Trop de familles, de jeunes et de retraités peinent à vivre décemment en Suisse, avec des revenus qui ne suivent pas la hausse des charges.

Je m’engage à contrer par tous les moyens cette évolution indigne de notre pays.

Défendre notre indépendance

Notre démocratie est menacée par des pressions internationales injustifiables.

Je m’engage fermement à œuvrer pour maintenir notre pleine indépendance et pour redonner à la Suisse le respect qu’elle mérite.

Assurer la sécurité

Une politique inadaptée à la libre circulation des délinquants risque de faire de notre pays l’eldorado des criminels.

Je m’engage sans compromis pour que l’État garantisse la sécurité de la population.

Choisir sa mobilité

Cessons de criminaliser les automobilistes.

Assez de taxes excessives ! Stop aux amendes planifiées dans les budgets !

Je m’engage à défendre la liberté de choix en matière de mobilité.

mes priorités

Vivre dignement

Trop de familles, de jeunes et de retraités peinent à vivre décemment en Suisse, avec des revenus qui ne suivent pas la hausse des charges.

Je m’engage à contrer par tous les moyens cette évolution indigne de notre pays.

Défendre notre indépendance

Notre démocratie est menacée par des pressions internationales injustifiables.

Je m’engage fermement à œuvrer pour maintenir notre pleine indépendance et pour redonner à la Suisse le respect qu’elle mérite.

Assurer la sécurité

Une politique inadaptée à la libre circulation des délinquants risque de faire de notre pays l’eldorado des criminels.

Je m’engage sans compromis pour que l’État garantisse la sécurité de la population.

Choisir sa mobilité

Cessons de criminaliser les automobilistes.

Assez de taxes excessives ! Stop aux amendes planifiées dans les budgets !

Je m’engage à défendre la liberté de choix en matière de mobilité.

actualités

La Suisse en tête

Selon l’indice de performance environnementale de l’Université Yale, la Suisse arrive en tête des 180 pays examinés. Ainsi, Robert Weiner (ancien porte-parole de Bill Clinton) et Kimberly Bartenfelder (analyste politique), concluent que « les États-Unis et le monde devraient tirer des leçons de la politique suisse, qui combine les actions en faveur de l’environnement et les intérêts commerciaux. »

Et la première leçon, c’est que l’on ne sauvera pas l’environnement en ruinant l’économie !

Chiant

Selon la banque HSBC, sur 163 pays du monde, la Suisse est le pays le plus apprécié par les expatriés qui y vivent.

Quant au site www.thelocal.ch, toujours soucieux de donner de bons conseils aux expatriés qui vivent en Suisse, il les renseigne cette semaine sur l’insulte francophone la plus indispensable : c’est chiant !

Exemple : Ma petite sœur est vraiment chiante ! (My little sister is really irritating!)

Indispensable pour vivre en Suisse, en effet. (Sauf si on n’a pas de petite sœur.)

Respecter l’environnement

La musique adoucit les mœurs, dit-on, mais elle n’éduque pas au respect de l’environnement.
Un constat récurrent dans les festivals, comme ci-dessus au Gurtenfestival.

Candidate UDC au conseil national

Lena Lio

Prenons le contrôle!