Article d'opinion : changer de parti Lena Lio

AccueilArticles → Changer de parti Changer de parti

Une décision qui n'est pas anodine

Réponse

A propos de la lettre de lecteur de M. Yassin Nour intitulée « Les parlementaires vert'libérales virent à l'UDC »(24 heures du 14 octobre 2016).
Ainsi donc, selon ce jeune homme, en changeant de parti, je me soucierais davantage d'assurer ma carrière que de défendre des idées.

Ainsi donc, selon ce jeune homme, en chan­geant de parti, je me sou­cie­rais davan­tage d'as­su­rer ma car­rière que de défen­dre des idées. Com­ment expli­quer alors qu'après avoir fonc­tionné comme l'une des plus pro­ches col­la­bo­ra­tri­ces de Deng Xiaoping, « diri­geant suprême » de la Chine, côtoyant pen­dant près de 15 ans des chefs d'État de nom­breux pays, j'aie sou­dai­ne­ment choisi de renon­cer à une car­rière des plus pro­met­teu­ses dans la diplo­ma­tie inter­na­tio­nale au ser­vice du gou­ver­ne­ment chi­nois ? La réponse est pour­tant sim­ple : les dra­ma­ti­ques évé­ne­ments sur­ve­nus sur la place Tian'anmen, le 4 juin 1989, m'ont convain­cue que la liberté des idées vaut bien mieux que l'al­lé­geance à un parti, fût-elle la garan­tie d'une car­rière pri­vi­lé­giée.

Monsieur Nour aurait pu aisé­ment s'in­for­mer de ces faits me concer­nant, puis­qu'ils sont publi­que­ment dis­po­ni­bles. Puisse-t-il évi­ter, à l'ave­nir, de por­ter des juge­ments sans fon­de­ment et de publier des pro­pos par­fai­te­ment gro­tes­ques sur des per­son­nes dont il ignore tout, par le sim­ple fait de la paresse.

Chan­ger de parti n'est pas une déci­sion anod­ine. Le choix de don­ner une plus grande prio­rité à la défense de la sou­ve­rai­neté et de la neu­tra­lité de la Suisse relève de mes convic­tions et n'a rien à voir avec un plan de car­rière.

24 heures - Courrier des lecteurs (20 octobre 2016)