Thème : armée Lena Lio

Accueil → Armée



Armes : diktat européen

30.09.2017 –  Désormais, les tireurs spor­tifs de­vront prou­ver qu'ils ne sont pas des ter­ro­ris­tes. C'est ce que le Con­seil fé­dé­ral ap­pel­le une mise en œuvre « prag­ma­ti­que » d'une di­rec­ti­ve eu­ro­pé­en­ne. Quant à eux, les ter­ro­ris­tes conti­nue­ront à sévir sans se pré­oc­cu­per de prou­ver quoi que ce soit !

Armée : nouvel uniforme

19.08.2017 –  Jusqu'en février 2018, l'ar­mée effec­tuera des tests sur un nou­vel uni­forme modu­la­ble. Formé de plu­sieurs cou­ches indé­pen­dan­tes, il pourra être adapté aux condi­tions météo­ro­lo­gi­ques. Ce sont 350 sol­dats qui seront mis à contri­bu­tion dans le cadre de ce test.
Le renou­vel­le­ment de l'uni­forme coû­tera envi­ron 250 mil­lions de francs. Il fait partie d'une mise à niveau géné­rale du maté­riel mili­taire (sac à dos, bouteille de boisson…), en vue de son adap­ta­tion aux condi­tions actu­el­les d'en­ga­ge­ment.
 

Armée : extrémisme violent

26.04.2017 –  En 2016, 40 cas d'extrémisme vio­lent ont été signa­lés, sen­si­ble­ment plus qu'en 2015. Vingt cas concer­naient l'extré­mi­sme de droite, 15 cas le dji­hadisme, 3 cas l'extré­misme de gau­che et un cas l'ethno-natio­na­lisme. Toute­fois, ces pos­tu­res extré­mis­tes n'ont donné lieu à aucun acte concret de vio­lence.
Plus de 1000 cadres de l'armée ont pris part à des cours de sen­si­bi­li­sa­tion et de for­ma­tion, qui cons­ti­tuent le meil­leur moyen de pré­ven­tion contre l'extré­misme.
 

Armée : gros problèmes…

16.04.2017 –  Un questionnaire distri­bué aux com­man­dants de troupe a révélé de sérieux pro­blè­mes, dans plu­sieurs domai­nes. Moins de 10% des cadres inter­rogés consi­dèrent comme satis­fai­sants les effec­tifs du per­son­nel ; et moins de la moitié esti­ment pou­voir attein­dre les objec­tifs des cours de répé­ti­tion. Autre pro­blème, les moyens de com­mu­ni­ca­tion : la majo­rité des com­man­dants recon­nais­sent devoir uti­li­ser leur télé­phone mobile privé pour com­mu­ni­quer, ce qui serait impen­sa­ble en cas de crise réelle.
 

Armée : véganisme

30.03.2017 –  Un jeune végan, refusant toute exploi­ta­tion des ani­maux, y com­pris la laine ou le cuir, fut déclaré inapte au ser­vice. Mais en invo­quant une dis­cri­mi­na­tion, il obtint du tri­bu­nal le droit d'être incor­poré (plu­tôt que de payer la taxe d'exemp­tion).
Faut-il avoir des sol­dat qui ne sup­por­tent mê­me pas de voir ton­dre un mou­ton ? Ou faut-il créer une base légale pour ex­clure de l'armée tous les végans, incitant par là à se dire végan pour d'échap­per à ses obli­ga­tions mili­tai­res ? Dilemme !
 

Armée : étude de l'aptitude

25.03.2017 –  Les recrues de la cam­pa­gne pré­sen­tent une meil­leure apti­tude au ser­vice mili­taire que cel­les des vil­les, les arti­sans sont meil­leurs que les ven­deurs, les Alé­ma­ni­ques meil­leurs que les Romands et ceux qui votent à droite meil­leurs que ceux qui pen­chent à gau­che. Tel­les sont les conclu­sions d'une étude de l'Uni­ver­sité de Zurich, por­tant sur 240'000 cons­crits entre 2010 et 2015.
Année après année, le taux moyen d'apti­tude au ser­vice fluc­tue autour de 63%.
 

Armée : « concept Progress »

11.03.2017 –  Donner les ordres gen­ti­ment, plu­tôt qu'en aboy­ant ; com­men­cer le ser­vice avec des mar­ches de cour­te durée, en bas­kets ; lais­ser dor­mir au moins 6 heu­res par nuit ; auto­ri­ser 2 jours d'abs­ence sans jus­ti­fi­ca­tion pen­dant l'école de recrues. Tel­les sont quel­ques élé­ments de cette réforme de l'ar­mée appe­lée « concept Progress ».
De tel­les métho­des favo­ri­sent-elles l'ap­ti­tude à rem­plir les mis­sions de l'ar­mée ? On le saura lors­que cel­les-ci seront clai­re­ment défi­nies.
 

Armée : mobilisation

20.02.2017 –  L'armée suisse a long­temps entre­tenu sa capa­cité de mobi­li­sa­tion : attri­bu­tion, à cha­que sol­dat, d'un lieu de mobi­li­sa­tion équipé en maté­riel et en den­rées ali­men­tai­res régu­liè­re­ment renou­ve­lées. Ce savoir-faire s'est pro­gres­si­ve­ment perdu après la chute du mur de Berlin.
Le nouveau chef de l'armée, Philippe Rebord, entend remet­tre sur pied une mobi­li­sa­tion adap­tée aux mena­ces d'aujourd'hui, a-t-il fait savoir au cours d'un débat qui s'est tenu à Savièse, mer­credi der­nier.
 

Armée : cuisine militaire

16.02.2017 –  Les futurs cuistots de l'armée exer­cè­rent leur talent dans le cadre d'un repas soli­daire, servi hier en trois lieux dif­fé­rents du canton de Fribourg : spa­ghetti bolo­naise, crème au cho­co­lat et infu­sion de menthe for­maient le menu offert à des Fri­bour­geois, des Ery­thré­ens et des Afghans en pré­ca­rité.
Mis sur pieds par Caritas Fribourg, ce repas soli­daire a comblé 250 convi­ves. Six aspi­rants offi­ciers ont ainsi apprêté 40 kg de pâtes, 54 kg de viande et 130 litres de thé.
 

Armée : service civil

07.02.2017 –  Initialement institué pour donner une alter­na­tive aux objec­teurs de conscience, le ser­vice civil est en train de se trans­for­mer en solu­tion de faci­lité, sans rap­port avec la conscience. De ce fait, l'ef­fec­tif de l'armée n'est plus suf­fi­sant.
Entre 2015 et 2016 le nombre de civi­lis­tes a passé de 5836 à 6169 (+5,7%). Et avec la révi­sion de la loi, entrée en vigueur le 01.07.2016, l'offre d'acti­vi­tés pour civi­lis­tes s'est encore éten­due.
 

Armée : Payerne

19.01.2017 –  La plus importante base aérienne mili­taire de Suisse, à Payerne, va ren­for­cer sa posi­tion en deve­nant l’unique centre du pays pour l’entrai­ne­ment à la lutte contre les incen­dies d'aéro­nefs. Un ter­rain de 3 ha sera équipé de car­cas­ses d'avions et de simu­la­teurs d’incen­die.
Dès 2020, les pompiers et les militaires suisses ne seront plus obli­gés d'aller s'entrai­ner au Pays-Bas, pour appren­dre à étein­dre un avion en flam­mes.
 

Armée : incendies

14.01.2017 –  Sept hélicoptères SuperPuma, 1200 vols trans­por­tant 2400 ton­nes d'eau, et 24 mili­taires affec­tés à la sur­veil­lance des ris­ques au sol : tel est le bilan des opé­ra­tions de lutte contre les incen­dies de forêts qui ont touché les Grisons et le Tessin.
Du 28 décembre 2016 au 12 janvier 2017, cette inter­ven­tion est la plus impor­tante opé­ra­tion de lutte contre le feu réa­li­sée par l'armée suisse, depuis 20 ans.
 

Armée : service civil

15.09.2016 –  Créé en 1996, le service civil a été pré­féré aux obli­ga­tions mili­taire par près de 6000 hommes en 2015. Au plan mili­taire, cet engoue­ment com­mence à poser des pro­blè­mes de renou­vel­le­ment des effectifs de l'armée, et donc de sécu­rité col­lec­tive.
Au plan civil, la concur­rence faite aux pro­fes­sion­nels de l'indus­trie pri­vée pose éga­le­ment pro­blème. À Grandvaux (VD), l'entre­prise Electro-Techniques AZ a perdu les man­dats qui lui étaient confiés par un EMS, suite à l'enga­ge­ment des civi­listes.
 

Armée : mercenariat

24.08.2016 –  La Suisse ne saurait compro­mettre sa neu­tra­lité en auto­risant des entre­pri­ses de notre pays à former des mer­ce­naires, des­tinés à rejoin­dre des armées étran­gères.
Pour la première fois, et en appli­cation de la Loi sur les pres­ta­tions de sécu­rité privées fournies à l'étran­ger (LPSP), le Dépar­te­ent fédéral des Affaires étran­gères a refusé, à une entre­prise, le droit de former les forces de sécu­rité d’un État étran­ger. Ni le nom de cet État, ni celui de l'entre­prise n'ont été révélés.